biographie Louis Guilloux - Culture bretonne
Nos actualités


AGENDA

23ème Prix Louis Guilloux des Jeunes - 2017

Prix louis Guilloux des jeunes

Le palmarès 2017

Samedi 10 juin 2017, La Société des amis de Louis Guilloux a remis seize prix, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée dans le bureau intime de l'écrivain, à la maison Louis-Guilloux.

La presse en parle :
Article du Ouest-France du 11 juin 2017
Article du Télégramme du 11 juin 2017

Sujet proposé :

Nous voguons. Bientôt l'azur des mers équatoriales et bientôt dans la voûte nocturne la Croix du Sud. Le vieux Motherland 1 est solide. La nuit dernière, nous avons essuyé ce qu'on appelle un coup de temps. Bah ! ce n'était pas grand-chose et ce matin la mer est de nouveau calme et belle. Tout va bien à bord. Sans manquer à mes devoirs je puis revenir à mon cahier, c'est-à-dire, pour le moment, à M. Gino Montini.

Louis Guilloux, Parpagnacco ou La Conjuration.
éditions Gallimard, 1954, page 140.

1. C'est le nom du bateau du capitaine Erik Eriksen, le narrateur

En vous inspirant librement de ce passage, vous pourrez :

  • soit produire un texte de 3 à 6 pages en recourant, au choix, aux formes suivantes : récit, lettre, correspondance, portrait, journal intime, carnet de bord.
  • soit réagir sur un mode personnel en combinant par exemple poème, dessin, réécriture.

prix Louis Guilloux 2017

 PROJECTION mardi 8 novembre 2016 18h00
film
A partir du récit authentique de Gabrielle Garcia, fille de réfugié espagnol retraçant le parcours de son père , républicain espagnol, depuis Granada en 1936 jusqu’à Saint-Malo, le film éclaire avec justesse et émotion la tragédie de la guerre d’Espagne. En savoir plus
Projection suivie d’un débat avec le Réalisateur.


Amphithéâtre du lycée E. Renan - 2 Boulevard Hérault, 22000 Saint-Brieuc
Entrée libre

 

Rencontres littéraires Louis Guilloux

 Rencontre Louis Guilloux 2016

Exils, exilés

C’est à partir des écrits de Louis Guilloux et de ses engagements personnels que nous avions choisi le sujet des rencontres des 15 et 16 octobre à Saint Brieuc. Très vite, chercheurs, écrivains, acteurs de la solidarité nous ont assuré avec enthousiasme de leur participation. Par leurs communications ils ont permis le beau succès de cette manifestation littéraire et citoyenne. Intervenant dans un contexte qui met sur le devant de la scène la question dite des migrants, elle n’a pas manqué d’être un espace de réflexion utile et nécessaire pour comprendre les questions qui se posent à tout un chacun.

Membres de la Société des Amis de Louis Guilloux, nous nous réjouissons que ce moment d’intelligence, de fraternité ait connu un succès d’audience auprès d’un public qui a marqué ainsi sa sensibilité et son attachement aux valeurs humanistes promues par l’écrivain briochin.

Les migrants d’aujourd’hui, tout comme ceux qu’ont accueillis Louis Guilloux et ses compagnons sont des personnes qui, par l’expérience de leur parcours d’exilés nous interpellent et nous invitent à esquisser un droit d’exil. Pour cela, comme ce fut le cas au cours de ces Rencontres, il est nécessaire de redéfinir nos processus de questionnement au sujet des exils et des exilés.

A noter que les Rencontres se prolongent par la projection du film d’Alain Gallet La lettre à Gabrielle, le mardi 8 novembre 2016 à 18 heures, amphithéâtre du lycée Ernest Renan à Saint Brieuc. Ce film est réalisé à partir du récit authentique de Gabrielle Garcia, fille de réfugié républicain espagnol. Entrée libre.

. Le programme complet ici

. L'album photos

22ème Prix Louis Guilloux des Jeunes - 2016

Prix louis Guilloux des jeunes

Le palmarès 2016

Sujet proposé :

L'Herbe d'oubli, recueil de souvenirs, ouvrage inachevé publié en 1984 après la mort de l'auteur, accorde une part importante à l'adolescence.

Louis Guilloux a participé à l’accueil des réfugiés espagnols, allemands, autrichiens, juifs à Saint-Brieuc dans les années qui ont précédé la Seconde Guerre Mondiale déclarée en septembre 1939. En témoignent de nombreux extraits de son œuvre.

Saint-Brieuc, 1937, camp des réfugiés espagnols 1 :
Dans ce lieu infect et glacé, offertes à la morsure des rats, au venin des araignées, à la contagion de la rougeole, de la coqueluche, de la gale, la mère et l’enfant sur une paillasse, cachées dans un amas d’habits qui leur tient lieu de couverture. Et la mère sourit ! Elle sourit, en découvrant pour nous le petit visage de l’enfant. Alentour l’effroyable spectacle de misère et d’abandon. (Carnets, 1921-1944 2)

– N’est-ce pas un grand péché, demandai-je [au pasteur 3], que de contraindre les pauvres gens à l’exil ?
– C’est un grand péché me répondit-il. Il me semble qu’un des premiers droits humains est celui d’avoir une patrie.  (Le Jeu de patience 2)

Les Juifs non plus on ne voulait pas les laisser vivre. (…) Ils étaient arrivés chez moi. Ils n’avaient pas d’autre adresse que la mienne. Ils avaient déjeuné à la maison et, pendant le déjeuner, le père Goldstein avait eu une … crise. Brusquement, il s’était mis à trembler comme de ma vie je n’avais jamais vu trembler personne : de tout son corps. Des larmes énormes ruisselaient sur ses joues. « J’avais une patrie ! » (Le Jeu de patience 2)

1. Camp des réfugiés espagnols situé à Saint-Brieuc dans la vallée du Gouédic.
2. Louis  Guilloux, Carnets, 1978. Le Jeu de patience, roman, 1949. Editions Gallimard.
3. Le pasteur, personnage inspiré par le pasteur Crespin, engagé avec Louis Guilloux dans l’aide aux réfugiés.

En vous inspirant librement de ce passage, vous écrirez une nouvelle de 5 à 10 pages dans le style qui vous conviendra.


> Télécharger le sujet


15 juin 2015 : Remise des prix de la 21ème édition du Prix Louis Guilloux des Jeunes

1 1

1

1

1

1

 
le palmarès 2015 :
> Télécharger le palmarès 2015


Depuis 1994, la Société des Amis de Louis Guilloux organise chaque année un Prix Louis Guilloux des Jeunes, concours de nouvelles qui a pour objectifs de faire vivre la mémoire de cet écrivain et d’amener les jeunes générations à lire son œuvre.

Le concours est doté de prix attractifs de l’ordre de 300 et 160 euros dans chaque catégorie pour les lauréats individuels ainsi que de livres récompensant les autres lauréats. Il est ouvert à tous les jeunes de moins de 25 ans, élèves de la quatrième à la terminale, d’établissements français ou étrangers, jeunes adultes.

Il s’agit d’écrire une nouvelle, mise librement en relation avec un extrait de l’œuvre de Louis Guilloux, différent chaque année.
Ont été récompensés des lauréats de toute la Bretagne ainsi que de pays étrangers (Allemagne, Algérie, Grèce…). La remise des prix a lieu au mois de juin, à la Maison Louis Guilloux, sous la présidence d’un écrivain (Alain Dugrand, Léonora Miano pour ces dernières années), avec la participation de la Ville de Saint-Brieuc, du Conseil Général des Côtes d’Armor et de la Région Bretagne. 
Découvrez le texte de Claire DUVAL lauréate 2008 de la catégorie Lycée  lire

- Consultez en ligne le catalogue du fonds d'archives Louis Guilloux sur le site de la bibliothèque municipale
de Saint-Brieuc  Voir